19 février 2007

(màj le 20.02 - 22:55) - Port-Louis & ses environs

Après un jour et demi à découvrir les joies du farniente, de l'océan indien et autres spécialités culinaires, il était temps de se déplacer en quête d'autres beautés de Maurice. Cap vers la capitale du pays, Port-Louis, après une escale indispensable plus au Nord-Est au Jardin de Pamplemousses.

DSC02146   DSC02139   DSC02166

DSC02179   DSC02151   DSC02156

Il s'agit d'un des plus beaux jardins tropicaux de l'ile, s'étendant environ sur 25 hectares : la nature dans toute sa diversité. Créé par Mahé de la Bourdonnais, repris plusieurs fois par la suite par la Compagnie des Indes, Pierre Poivre etc...les différents propriétaires ont chacun à leur façon intensifié cette diversité à travers le temps. Ainsi, on recenserait aujourd'hui environ 600 espèces d'arbres dont notamment un grand nombre de palmiers différents. Dès l'entrée, l'attention se perd dans les hauteurs, les couleurs vives rendent béat et les senteurs sont divines. C'est vraiment magnifique : camphriers, palmiers royaux majestueux dans l'avenue Poivre, palmiers Talipots... odeurs de gingembre, cardamone, 4 épices : canelle, girofle, muscade et poivre... je m'étais promis de retenir un maximum de noms, mais il y en avait bien trop :). Le bassin aux lotus vaut le coup d'oeil avec des nelumbo, fleurs sacrées pour les Hindous de couleur blanche ou jaune. L'étang des nénuphars offre ensuite un spectacle étonnant. D'énormes nénuphars, originaires d'Amérique du Sud, faisant environ 2m de diamètre à bords relevés, possédant des "pics" sous l'eau empêchant les poissons de s'en approcher, ornent l'étang de par leurs fleurs blanches à l'éclosion, puis rosissant avant de se fâner... Jolie vue avant de découvrir quelques endroits moins traités et plus sauvages ainsi que les sympathiques tortues regroupées et ondulantes (quel style :)) puis les cerfs. Différents ilôts composent un "grand bassin" rendant le paysage magnifique, le soleil étant de la partie. Après un peu plus d'une heure si agréable pour les mirettes, petit tour dans le chef lieu mauricien, à Port-Louis.

DSC02177   DSC02191

Pause de midi quand nous approchons de la capitale, et le traffic est de mise, comme très souvent aux abords de Port-Louis (merci Louis XV) parait-il... 150'000 habitants sur le total des 1'300'000' animent l'endroit, davantage la journée et la semaine en période de travail... On se rend très vite compte que le centre des affaires prend une place prépondérante, une véritable petite city. Buildings et béton contrastent avec les quartiers beaucoup plus commerciaux et populaires sans oublier quelques restes coloniaux. Une muraille rocheuse, dite montagne du pouce (en raison de sa forme) entoure la cité portuaire. Sous une chaleur étouffante, c'est par la visite du marché central que débute le petit périple Port-Louis. Une nouvelle fois, bonjour les senteurs et les couleurs sur les différents étalages. La fraicheur des produits, et leur goût sont à faire palir nos pauvres produits importés ;o). On veut absolument nous amener au stand des épices... beaucoup de vie et de bruit dans ce capharnaum, situé néanmoins dans une sorte de complexe à deux étages. Les fruits, légumes et autres vivres en bas, les textiles notamment en haut. Dehors, sur les flancs, quelques échoppes bien sympa, dont notre stand aux mille senteurs. En effet, petites boutiques un peu à l'exiguë mais fourmillant de bonnes choses. Cela méritera assurément un petit retour en fin de séjour ;). La ballade continue entre buildings et quartiers des banques - on dirait la Suisse - avant de croiser le bâtiment le plus ancien de l'île : le palais du Gouvernement (siège du Parlement).

DSC02195   DSC02200   DSC02203

DSC02207   DSC02204   DSC02212

Retour plus près du port et son bord. S'étend alors le Caudan Waterfront. "Désir d'ouverture de la capitale sur la mer" dit la brochure. Ici foisonnent boutiques luxueuses (Gucci, Rolex etc.), restaurants de tout type, cinémas... Cette immense zone commerciale pimpée de couleurs et luxure s'est dotée néanmoins depuis plus de 5 ans maintenant d'un musée : le Blue Penny Museum, redonnant un peu d'intérêt à la visite de l'endroit :) malgré les magnifiques points de vue de la cité qu'offre la ballade dans le port. Ce musée tout au bout du Caudan et construit par la Mauritius Commercial Bank présente les célèbres Post Office, soit les premiers timbres-poste mauriciens (datant de 1847). Bâtisse accueillante et riche des dernières technologies, la visite est ainsi agréable et le contenu de cette dernière l'est tout autant. Représentation de maquettes, voiliers anciens et résumés des passages historiques de la colonisation dont l'île fut souvent atrocement touchée alimentent les premières étapes. Le penny vermillon non oblitéré, un des deux seuls exemplaires connus et l'un des 4 exemplaires mondiaux du 2 pence bleu indigo non oblitéré (merci la brochure :)) font l'attraction quelque peu du musée. Ceux-ci portent la mention "Post Office" qui sera remplacée quelques mois plus tard par "Post Paid". Les timbres ne sont disponibles que durant quelques minutes par heure, afin d'assurer leur bon état. Non un grand amateur de timbre mais l'histoire proposée est fort intéressante. Les comparaisons entre le Port-Louis d'aujourd'hui et du temps colonial sont amusantes voir étonnantes. Certains batiments de la place centrale de la capitale n'ont pas subi de modifications, 200 ans plus tard, malgré la bétonisation croissante. Les nombreuses batailles entre les puissances, les premiers courriers, le changement de payeur avec le destinataire laissant enfin le soin à l'expéditeur de payer l'envoi sous la période coloniale, les premiers convois aériens vers Maurice sont explicités dans le détail. Maurice était doté d'un important réseau de chemin de fer (très utilisé pour le courrier) aussi mais qui cessera toute activité. Le naufrage du Saint-Géran et ainsi le fameux roman de Bernardin de St-Pierre : Paul et Virginie animent enfin le Blue Penny Museum, qui donne une bonne idée de l'histoire du pays et de sa capitale, principalement à travers le côté postal.

     DSC02205   DSC02210 

La chaleur est toujours bien présente au sortir du musée. Quelques pas dans le port et ses boutiques avant de rejoindre l'après-midi, touchant bientôt à sa fin, l'hôtel pour une petite baignade bien agréable ;o). Le soleil semble se coucher assez tôt en cette période... déjà vers 18h45, ce qui ne rafraichit en rien l'atmosphère. Le temps reste chaud et humide à Pointe au Piment et dans le Nord Ouest de l'île.

DSC02188   DSC02127   DSC02193

DSC02122   DSC02173   DSC02175

Posté par igeulzz à 14:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur (màj le 20.02 - 22:55) - Port-Louis & ses environs

Nouveau commentaire