25 février 2007

(21:58) - Gamède s'éloigne... Dégâts assez importants

On en parle même en France & en Suisse... malheureusement. Gamède a fait souffrir la Réunion, et dans une moindre mesure l'île Maurice. On recense néanmoins un mort dans la capitale Port-Louis et plusieurs blessés en Réunion. La nuit de samedi à dimanche fut en effet très violente dans ces îles de l'océan indien et ici, entre minuit et une heure environ, le bruit était réellement insupportable... on ne voyait guère dehors... C'était peut-être mieux. La force du vent, l'océan déchaîné et la nature bien abîmée ont continué leur rythme de croisière. Heureusement, comme l'indiquait le communiqué météorologique mauricien ce matin, Gamède s'est petit à petit éloigné pour se retrouver à presque 400km de là. L'avertissement cyclonique ici est donc levé. L'alerte rouge est toujours de mise ce soir dans l'île voisine, dont 40'000 personnes seraient privés d'électricité et dont le trafic routier serait perturbé par l'effondremment d'infrastructures importantes.

DSC00338_1   DSC00346_4   DSC00340_3

Ici, on ne connait pas précisément la situation sur l'ensemble de l'île. Apparemment, l'électricité a aussi du faire défaut ici... puisque la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) assurait dans son journal de samedi que 175'000 habitants s'éclaireraient à la bougie. 75% de ceux-ci devraient voir plus clair d'ici ce soir, dimanche.       

L'île est habituée aux cyclones, qui passent pour la plupart en la frôlant. Il se trouve toutefois que Maurice n'avait pas connu pareille situation depuis longtemps. Gamède a changé de direction, contrairement aux previsions initiales, et sa vitesse réduite a entraîné une kyrielle de conséquences néfastes. Selon les quelques sources trouvées sur le site de la MBC, l'agriculture ne serait évidemment pas à la fête. Légumes, cannes à sucre se voient malmener, à l'image aussi de la végétation encombrant les routes et plus grave, endommageant les habitations (le cas ici aussi). Des centres de refuges ont accueilli dès vendredi et samedi les premiers réfugiés, dont les habitats semblaient bien trop vulnérables. Des rafales à 133km/h furent relevées à certains endroits. Les fortes crues et inondations furent par ailleurs notées davantage dans le centre de l'île, notamment à Quatre Bornes. Le seul réel avantage que l'on pourrait retirer du cyclone serait l'augmentation du réservoir en eau (MBC)... Non suffisamment réjouissant.

DSC00347_5   DSC00339_2

La situation s'est donc calmée dès 10h00 ce dimanche, plus d'alerte cyclonique mais des bandes actives associées aux cyclones sont néanmoins à considérer encore avec des vents de près de 120kmh attendus ça et là. Dès la fin d'après-midi, ceux-ci se sont rappelés aux bons souvenirs, et l'océan - qui a donc gagné quelques degrés depuis mercredi augmentant de ce fait son activité - a repris aussi sa tourmente. La situation menaçante de hier soir semble passée et le paroxysme de Gamède par la même occasion. Celui-ci s'est donc éloigné mais les conditions restent peu favorables encore à l'heure actuelle. L'aéroport a repris son activité aujourd'hui bien que celle-ci reste évidemment très partielle. Espérons que demain soir, nous puissions traverser l'île et regagner Mahébourg... puis décoller :). On croise les doigts !

Pas de billet donc sur le Sud ou encore l'île aux Cerfs avec cette deuxième partie de séjour animée par Gamède et ainsi l'invitation à ne pas s'aventurer dehors (jardins, ocean)... La prochaine mise à jour mardi ou mercredi, si tout va bien :), relatera la dernière journée de lundi à Maurice et le retour, avant un dernier passage en revue de cette escapade épique mais bien sympathique.

Dernier coucou depuis Maurice probablement !

Posté par igeulzz à 21:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur (21:58) - Gamède s'éloigne... Dégâts assez importants

Nouveau commentaire